Fut

La FUT: une technique efficiente de greffe capillaire

La technique FUT (Follicular Units Transplant) est l’une des méthodes les plus appliquées et les plus approuvées par les chirurgiens spécialistes de greffe de cheveux. Depuis son apparition, la mini greffe et le micro greffe ont de moins en moins de clients.
Deux méthodes de prélèvements sont notées pour l’opération de greffe de cheveux : La FUT et la FUE (follicular Units Extract). Les résultats de ces deux pratiques sont relativement similaires. Cependant, bien que toutes ces deux techniques consistent à transplanter des cheveux dans la zone de prélèvement, lorsque le niveau de calvitie du client est élevé, la technique FUT est plus recommandée. Elle permet plus de transplantation que la technique FUE.

L’échantillon folliculaire

Les unités folliculaires sont les cheveux qui poussent sur le cuir chevelu sous forme de petit groupe. Chez l’adulte, chaque unité folliculaire se compose d’un à quatre follicules qui sont en phase terminale. Ces cheveux se font remplacer par des cheveux plus courts sur les zones touchées par une forte calvitie, cela s’appelle la « miniaturisation ».
Comme dit plus haut, l’unité folliculaire désigne les petits groupes de cheveux qui poussent en même temps sur la peau. Ils sont très visibles au microscope.

Découpe avec le microscope SSH

Lors du procédé FUT le spécialiste prélève de la bandelette en une seule pièce à l’aide de la chirurgie à l’arrière du cuir chevelu du patient. Cette technique, « Single Strip Harvesting » est une des étapes les plus importantes de l’opération, car elle permet d’assurer la protection des unités folliculaires tout en protégeant également les follicules pileux. Elle se distingue des autres techniques du fait qu’elle nécessite des scalpels multi lames. Les greffons sont utilisés pour le schéma lors de la transplantation des unités folliculaires. Cette phase ne doit en aucun cas être sous-estimée et doit se faire à l’aide d’un microscope stéréoscopique binoculaire. Un grossissement ordinaire ou une rétro illumination ne garantit pas une bonne qualité du schéma.
Cet appareil, le microscope stéréoscopique binoculaire, est capable de fournir un schéma détaillé ainsi qu’une assistance assez performante pour assurer un bon résultat.
Les centres de santé proposés par Hairmaid garantissent cette performance ainsi que la qualité des microscopes afin qu’elles réalisent de bons schémas.

Le schéma trychochitique

Ici les bords se voient appliquer la procédure trychochitique le retrait des unités folliculaires de la bandelette. Elle enlève toute trace visible dans la plupart des cas. Ce qui rend visible la cicatrice est l’absence de cheveux dans la partie donnée. Le procédé trychochitique permet la repousse des cheveux sur la partie qui contient la cicatrice et qui, alors, la rend invisible.

Les micro-incision

L’implant des unités folliculaire est capable d’utiliser les petites parties de réception. Le microscope enlève toutes les couches qui ne servent plus. Les échantillons de follicules sont alors fixés dans de petits sites avec une infime épaisseur sur la zone de prélèvement. La guérison se fait rapidement et sans laisser de trace.
La technique FUT est capable de stimuler la repousse des cheveux par la base de l’échantillon pris du patient. Si le spécialiste choisi est compétent, les résultats qui s’en suivent deviennent irréprochables tant du côté esthétique que du côté médical.
Les marques laissées par le retrait commencent à disparaitre 10 jours après l’opération ; après 15 jours à 20 la zone donneuse redevient comme avant. Durant cette période postopératoire, les zones de réceptions deviennent de plus en plus faibles. Un à deux mois après l’opération FUT, les implants commenceront à chuter, ce qui est normal du fait qu’il nécessite environ une année pour que la repousse se fasse normalement. Le Minoxidil, le PRP ou le Help Hair Shake peuvent aider à accélérer la repousse.

Les étapes de la méthode FUT

L’opération nécessite 5 étapes :

1. La phase préparatoire

La zone donneuse doit être dotée de cheveux longs de quelques centimètres et la partie de prélèvement doit être rasée. Le chirurgien vérifie alors la surface et la densité de la bandelette pour savoir combien de greffes sera nécessaires pour l’opération proprement dite.

2. Le prélèvement

Le chirurgien découpe et isole la bandelette de la peau. Les assistantes prélèvent les greffes de la bandelette. Ensuite, le chirurgien réalise les sutures de l’extérieur et de l’intérieur afin de rendre ferme le cuir chevelu. Une marque faite par le spécialiste aidera à faire la suture trychochitique.

3. Le prélèvement de chaque unité de greffe

Les follicules sont triés, prélevés et séparés à l’aide de scalpels et de petites pinces. Pour chaque opération le trie peut varier entre 500 et 800 greffes. Les greffes sont alors mises séparément dans du sérum physiologique et du PRP.

4. Coupures de la zone de réception

Le spécialiste utilise des lames coupées en se basant sur la taille des échantillons et, à partir de petites incisions, stimule la production des nouveaux cheveux dans la zone qui reçoit. La découpe ainsi que la préparation, appelée « custom-blades » ne peut être utilisées qu’une seule fois, et le type d’utilisation dépend du type de patient en question.
L’angle de la chevelure, le tri ainsi que la densité sont des facteurs qui commandent la greffe de cheveux.

5. L’implant des greffes

Après l’étape du tri et de la séparation, les greffes sont prêtes à être introduites dans les incisions. Jusqu’à trois personnes sont nécessaires lors de cette intervention pour l’insertion des greffes dans la peau. Après cela, il y aura une ré-oxygénation des greffes et une intégration dans le réseau vasculaire du patient.
C’est la fin de la technique FUT ; et la repousse de la greffe va se déclencher. Au bout de 7 à 8 mois, les résultats commencent apparaitre. Cependant, il faudra au minimum une année pour que la repousse soit totale. Après 15 mois, on note une densification des cheveux.

La période postopératoire

Les marques laissées par l’extraction, au bout de 15 à 20 jours, commencent à disparaitre. La zone de réception reprend sa forme initiale un à deux mois après l’opération FUE. Une année après, les cheveux pourront commencer à repousser entièrement. Le patient peut aussi décider d’accélérer le processus avec du Minoxidil, le PRP ou Help Hair Shake.

אולי יעניין אתכם גם

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share on facebook
Share on whatsapp
Share on email
Share on telegram

חדשות