Dhi

Technique de Greffe de cheveux DHI: un concept révolutionnaire à découvrir

La perte des cheveux peut toucher n’importe qui (homme comme femme) et est devenue une véritable inquiétude générationnelle. Causée par la faible résistance des racines du cheveu à la testostérone, la calvitie touche plus de 65 % des hommes et 5 % des femmes. Pour les femmes, la perte de cheveux se camoufle facilement par la perruque. Mais pour les hommes, la procédure DHI est le moyen le plus utilisé.

Il s’agit d’une technique de greffe de cheveux très récente qui connait un succès grandissant dans le monde entier ; le nombre d’interventions explose. Cependant, une inquiétude tourmente de nombreux patients : le rasage du cuir chevelu est-il obligatoire lors d’une greffe capillaire ? L’évolution de la greffe DHI a apporté de nombreuses réponses à cette question à découvrir dans cet article.

Rasage du cuir chevelu : une question à aborder

Les cheveux font partie des traits de personnalité de certaines personnes tout en reflétant leur identité. Ce n’est donc pas une simple apparence. Il est donc très normal que la question du rasage lors de l’implantation capillaire puisse rendre réticents certains patients à se décider. La raison de ce blocage est que le rasage total constitue pour eux une expérience traumatisante, notamment ceux qui ont de longs cheveux.

Un autre élément à prendre en compte, la perte de cheveux peut développer un sentiment de complexe chez le patient, puisque les marques de l’intervention chirurgicale apparaitront de manière claire sur une tête rasée.

Enfin, l’activité professionnelle du patient peut lui empêcher d’essayer la greffe de cheveux DHI. Un mannequin par exemple qui attire par la beauté de ses cheveux aura du mal à se retrouver sur scène avec une tête rasée laissant apparaitre des traces de chirurgie.

Bref, ce qui importe le plus, c’est de savoir s’il est possible pour le patient de faire une greffe sans passer par le rasage complet du cuir chevelu.

La DHI répond aux attentes des adeptes du non-rasage

De récentes études sur la greffe de cheveux ont testé la transplantation de cheveux sans toucher au cuir chevelu du patient. À l’issue des tests, le procédé « Direct Hair Implant » (DHI) a vu le jour. Il s’agit d’une méthode innovante de greffe ne nécessitant pas le rasage complet des cheveux.

De nombreuses options sont désormais disponibles. Premièrement, un rasage complet chez le donneur et chez le receveur. C’est la méthode la plus utilisée. Deuxième option : rasage chez le donneur, mais pas chez le receveur. Une troisième option propose un rasage partiel du donneur. Il existe également une autre option qui ne nécessite aucun rasage, que ça soit chez le donneur ou chez le receveur.

Cependant, il est important de rester vigilant par rapport aux mauvaises publicités circulantes autour de la greffe de cheveux, avec des méthodes de traitement qui n’existe nulle part. De même, certains cabinets promeuvent leurs activités dans ce sens sans disposer l’expertise et le matériel adéquat pour proposer ce genre de service. Et lorsque le client arrive dans leurs cabinets, les prestataires tentent de le persuader de subir une transplantation classique sous prétexte que le non-rasage peut engendrer des complications.

Les aspects techniques de la greffe partielle et de la greffe non rasée.

La procédure DHI est une méthode qui ne nécessite pas un rasage complet, ce qui signifie qu’une bonne partie de la tête du patient ne sera pas tondue.

Le terme « non rasé » ne signifie pas forcément que vous n’allez pas subir de rasage partiel.  Cela veut dire, en réalité, qu’une partie de la tête du donneur sera tondue, mais de manière discrète. Cependant, lorsque vous entendez le terme « complètement non rasée » cela signifie clairement que rien ne sera rasé chez le donneur.

Ainsi donc, il est important que le patient se renseigne sur chaque procédure et sur ses limites.

De même, le médecin qui se chargera de l’opération doit avoir le minimum de qualification, pour pouvoir identifier les candidats aptes à l’intervention. Le dernier mot reviendra au patient bien sûr après avoir étudié les résultats de l’examen précédant la greffe.

La quantité de greffes dépendra de l’estimation de la perte de cheveux. Un candidat qui a subi une grosse perte aura besoin d’une grande quantité de greffes.

DHI

 : idéal pour les cheveux longs et les pertes minimes

Le rasage linéaire ou rasage partiel est uniquement dédié aux cheveux longs. Le patient qui a une forte chevelure, mais quelques pertes sur les côtés, n’a pas besoin d’être complètement rasé. On récupère un peu de greffes sur la partie touffue et on implante, par un mécanisme hautement médical, dans les parties chauves.

La transplantation à rasage partielle n’utilise que 2800 greffes qui sont extraites sur la nuque. Le rasage sera en forme d’une ligne mince ou d’un carré. Cette intervention est très discrète dans la mesure où les cheveux tombent et camouflent la zone tondue. Un taux de couverture optimal est indispensable pour ce genre d’opération. C’est pour cette raison que le médecin demande souvent aux patients de laisser leurs cheveux pousser de 5 à 8 cm avant l’intervention.

Par contre, si la calvitie est localisée sur une partie restreinte, la transplantation sans rasage est envisageable. Pour ce type d’intervention, 1000 greffes suffiront largement. Le médecin dans ce genre de situation propose au patient l’option « complètement non rasée ».Pour extraire les follicules, le médecin utilise un poinçon rotatif adapté (entre 0,8 et 0,95 mm de diamètre)

Cet outil pénètre la peau en effectuant des rotations répétées de 360 °. Après l’extraction, les greffes devront être réduites à leurs racines pour ensuite être implantées dans les zones chauves. La transplantation se fait avec un stylo Implanter qui introduit les greffes dans le cuir chevelu.

Une perte-choc sera incontournable chez le patient, quel que soit le type d’intervention choisie. La perte-choc est une sorte d’excrétion des cheveux implantés qui apparaissent quelques jours après la greffe.

Rasage partiel ou Zéro rasage: Les avantages d’un comparatif

Le rasage partiel

La greffe capillaire avec rasage partiel présente de nombreux avantages. Tout d’abord, elle permet de conserver l’aspect naturel et le même style. De plus, la durée de la perte-choc est relativement courte.

Elle vous permet donc de reprendre vos activités rapidement. La durée de rétablissement dépend du nombre de greffes transplantées. L’option rasage partielle présente également un avantage en termes d’esthétisme. Elle constitue un excellent camouflage des marques postopératoires.

Le zéro rasage

Quant à l’option sans rasage, elle offre, à priori, plus d’aisance et moins de traumatismes postopératoires. Elle s’adapte également aux longs cheveux. Au même titre que la première option, les marques d’implants sont visibles. Enfin, la durée de recouvrement est très courte dans la mesure où la greffe a été bien localisée.

Les techniques de greffe : laborieuses, sélectives ou onéreuses

La procédure DHI avec l’option rasage partielle est très sélective. Comme nous l’avons dit plus haut, elle ne s’adapte pas aux cheveux courts. Bien au contraire, elle est uniquement destinée aux personnes aux mèches longues avec plus de 6 cm de repousse. En effet, pour que l’opération soit réussie, le médecin a besoin d’un grand nombre de follicules.

Il est attendu par un travail très complexe qui peut s’étaler sur de nombreuses séances. Alors, les séances se passent généralement tous les 6 mois pour un meilleur effet. Ce type de session nécessite la disponibilité d’une zone donneuse réduite. En tenant compte des  2400 greffons indispensables, le risque d’une surexploitation est réel. Par conséquent, cette option est onéreuse.

Pour ce qui est de la session non rasée, elle parait simple. Mais la réalité est toute autre. C’est une technique laborieuse nécessitant des compétences particulières du côté du transplanteur. Ainsi, une formation solide et une grande expérience dans le domaine sont indispensables. La méticulosité est également une compétence que doit avoir le chirurgien.

De même, il y a une limite des nombres de greffons utilisés à ne pas dépasser par séance. On peut en déduire qu’il faut de nombreuses séances pour obtenir de bons résultats.

Juste après l’intervention, l’aperçu est souvent trompeur, car la procédure DHI ne procure qu’une faible quantité de chevelure. Les greffons implantés commencent à tomber au bout de 4 semaines après l’opération.

Enfin, comme la technique sans rasage requiert plus de temps, il demande également plus de dépenses de la part du client. C’est donc l’option la plus chère.

Rasage complet ou partiel : quelle option choisir ?

L’évolution de la procédure DHI a montré que la majeure partie des patients préfèrent le rasage. Sur des milliers d’interventions réalisées sur plusieurs patients hommes et femmes, la tendance généralisée s’établit facilement.

Ainsi, la majorité des patients qui ont eu de longs cheveux à la suite d’une greffe ont choisi le rasage partiel. Les 94 % se sont rasés avant leur intervention et les 4 % ont choisi le rasage partiel. Seul 1 % des patients ont opté pour du rasage complet et ont assumé leur choix.

Toujours est-il que même les patients qui ont subi une DHI sans rasage ont reconnu leur préférence de la session avec rasage, et ce, même après avoir été satisfaits des résultats de la première méthode. Les avis des transplanteurs convergent également dans ce sens. D’ailleurs, ils recommandent toujours les séances avec rasage à moins que l’option sans rasage soit la dernière solution.

Force est aussi de reconnaitre que l’implantation sans rasage a un impact négatif sur l’apparence naturelle de la chevelure. L’adhérence des greffons implantés avec les vrais cheveux n’est pas optimale. Et la différence est visible.

En somme, quand bien même le rasage pourrait être évité, il en est moins vrai que c’est une étape raisonnable d’une greffe réussie. Il a un impact positif sur le côté esthétique et le coté médical de la greffe capillaire. Vous avez alors toutes les raisons de ne plus avoir honte de perdre vos cheveux.

אולי יעניין אתכם גם

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share on facebook
Share on whatsapp
Share on email
Share on telegram

חדשות