Le sport et la santé des cheveux

divers » Le sport et la santé des cheveux
L’entretien des cheveux nécessite plusieurs soins comme l’utilisation des produits de beautés qui conviennent à chaque type de cheveu. Mais parfois il est constaté que les cheveux sont toujours aussi secs et cassants malgré ces produits. Dans ce cas, il est recommandé d’opter pour d’autres éventualités. Il faut aussi noter que le sport joue un rôle primordial dans l’entretient des cheveux. Alors nous vous conseillons de pratiquer beaucoup d’exercices sportives pour non seulement votre bien-être physique mais aussi pour le bien être de vos cheveux. Avec la dureté du temps auquel le monde fait fasse aujourd’hui, il est difficile de s’offrir une alimentation équilibrée et saine. Mais, le temps est tellement précieux de nos jours que personne n’ose la perdre pour des activités de moindres revenues. Néanmoins, il est important de le savoir, les activités sportives ne demandent pas des heures mais plutôt quelques minutes de redressements des muscles après une longue journée de travail acharnée. Mais en quoi le sport est-il un remède pour la santé des cheveux ? Une heure de travail stressée affecte tous les cellules du système humain. L’organisme sous l’effet du stress produit le cortisol.  C’est une hormone qui cause souvent la fatigue et rend les  cellules inactives. Ceci peut avoir de grave conséquence sur l’état de vos cheveux qui déjà sont produits par des cellules mortes. Ils puisent leur source de l’organisme. Mais le sport permet à la peau humaine d’ouvrir ses pores qui sont restés boucher. Ceci permet la libération des graisses sous formes de sueurs. Ainsi, vous redonnez vie à votre organisme d’où la santé des cheveux réinitialisée.

L’évolution de la pousse des cheveux

La pousse des cheveux est un processus de trois cycles consécutifs. En premier lieu, les cheveux puisent leur origine de la formation des tissus pileux. Ce cycle à une durée comprise entre deux et huit ans. Au cours de cette étape, les cheveux se servent des composants du sang comme source d’énergie. Puis s’en suit le cycle ou les chevelures formées se séparent de la paroi sanguine et s’oriente vers l’étape de l’élongation. Cette étape ne dure que deux à quatre semaines. Durant cette étape, les cheveux sont figés sur le cuir chevelu. Ils ne s’alimentent plus à base du sang et ne meurt n’ont plus.   Et pour finir, nous avons l’étape de l’élongation. Au cours de cette étape, les cheveux sont à la phase terminale et laissent place à l’étape initiale. Ainsi les trois cycles sont renouvelés. C’est pourquoi nous constatons parfois des chutes partielles de cheveux. Cette chute est parfois définitive et ne suscite plus souvent le renouvellement des cycles.

Quelques causes de perte de chevelures

Il arrive parfois de constater après l’étape de l’élongation, une perte des cheveux sans un renouvellement du cycle initial. En d’autres termes, les textures ne se reforment plus et la pousse se termine définitivement. Il s’agit de la perte de cheveux : un début d’alopécie. Elle est souvent causée par : le stress, le changement des hormones dans l’organisme, certaines maladies, la malnutrition et même les effets secondaires de certains médicaments utilisés pour le traitement des maladies comme l’hypertension et la dépression. La perte de cheveu n’est pas une conséquence immédiate de la cause. Elle survient des mois après. Des fois, elle est visible trois mois après une cause et est proportionnelle à l’intensité de la cause.

L’impact de la psychologie sur l’État de cheveux

Tout ce qui affecte le bien être physique du corps à un effet direct sur l’état de cheveux.  Si vous avez un état psychologique instable, vous constaterez une perte de cheveux régulière.  Et pour y remédier, vous devez habituer votre corps aux activités physiques. Elles permettent de libérer par la sueur les hormones néfastes comme l’endorphine et rend votre système sanguin plus limpide. Nous vous recommandons ainsi des activités sportives de 10 minutes au moins par jour pour votre bien-être. Ceci permet de purifier votre corps mais également de raffermir votre santé. Le sport impacte le bien-être de la peau, des cheveux et même celle des ongles.

Impact du sport sur l’état des cheveux

Étant donné que les activités sportives redonnent vie aux cellules fatigantes du corps, elles apportent une clarté physique et donne une apparence nouvelle aux cheveux. La transpiration du corps après les activités sportives permet l’élimination des éléments toxiques du corps. Hormis, les traitement thérapeutiques, elle impacte directement les cuirs chevelus et permet une aération des cheveux. Ceci permet le renouvellement de la texture d’où une nouvelle pousse de cheveux s’impose. Le flux sanguin est immédiatement augmenté dans l’organisme après le sport. Ainsi les cellules folliculaires sont riches en nutriment et absorbent de l’oxygène pour leur alimentation. Le manque de sport cause plus de stress dans votre corps. Ce qui affecte toutes les cellules de l’organisme sans épargner les cellules folliculaires. Le stress ralentit la croissance des cheveux et provoque leur perte. Les activités sportives permettent la production accélérée de la sérotonine : hormone responsable de la lutte contre le stresse. Le bien être ne se résume pas seulement à une alimentation saine et équilibrée. Il faut des activités sportives pour éliminer les graisses toxiques et nuisibles qui endommagent l’état du système sanguin et immunitaire. La fluidité du sang dans l’organisme impacte directement sur le cuir chevelu ainsi sur l’état des cheveux.

Quel est le type de sport adéquat pour le bien être des cheveux ?

Pour une bonne santé de vos cheveux, abonnez-vous aux activités sportives qui ne vous demanderont pas assez d’énergie. Commencez par les échauffements comme la course, la marche, le yoga, la danse, le vélo etc. Et pour des activités sportives à la maison, procurez-vous un tapis roulant. L’excès en toute chose nuit. Il est donc important de faire attention à votre rythme d’évolution sur les enchaînements des activités sportives. Elle peut être nuisible à votre organisme. Mais cela ne veut pas dire que l’excès des activités sportives conduise aux pertes de cheveux. Notons que lorsque l’âge évolue et vous êtes confrontez à la perte de cheveux causée par la fatigue de tissus cellulaires. Au fleure de la jeunesse entre les 35 et 40 ans, la perte des cheveux devient constante. Plus de 85% d’hommes à cette tranche d’âge souffre de perte de cheveux. Parmi eux se trouvent beaucoup qui présentent des déficits nutritionnels en calcium, magnésium, protéines et fer. Pour pallier; certains procèdent à la chirurgie capillaire notamment la greffe de cheveux.  

אולי יעניין אתכם גם

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share on facebook
Share on whatsapp
Share on email
Share on telegram

חדשות